Pages

mardi 13 octobre 2015

Vous avez dit "dialogue"?

Avec les feuilles mortes est arrivée la saison du « dialogue budgétaire ». Dialogue malheureusement à sens unique ces deux dernières années 2014 et 2015. Qu'en sera-t-il pour le budget 2016 ? Il paraît que les moyens des universités sont en hausse pour l’année prochaine.

Le personnel de la bibliothèque, qui s'est très majoritairement mobilisé fin 2014 et en mars 2015 pour le rétablissement de moyens dignes de l'établissement, n'a aucune raison de se sentir rassuré.

La tutelle ministérielle ne lui a pas apporté de réponse depuis lors. Aucune communication non plus de l'équipe dirigeante de Paris Descartes en direction du personnel depuis février dernier. Aucune nouvelle de l’Inspection générale des bibliothèques et de sa représentante en charge de la BIU Santé.

Le budget 2015, légèrement moins bas que le budget 2014, est resté très inférieur au seuil qui permettrait, ne disons pas de remplir les missions d'un établissement de référence nationale, mais même d'avoir une politique documentaire cohérente.

Il y a eu un fait nouveau et dont nous nous réjouissons depuis le mois de juin. Huit élus, députés ou sénateurs, ont adressé des questions écrites au gouvernement à propos de la BIU Santé. Cette inquiétude de représentants démocratiquement élus est en elle-même rassurante et, à chacun d'eux, nous disons merci [voir la liste des questions publiées ci-dessous]. 

Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a répondu à l’une des sollicitations de parlementaires le 20 août, par un courrier dont nous avons eu connaissance. Elle charge Mme Simone Bonnafous, directrice générale de l’Enseignement supérieur, de procéder à “un examen particulièrement attentif de ce dossier”. 

Cela tombe bien, car c’est justement à elle qu’était adressée la lettre ouverte du personnel, qui attend toujours un accusé de réception (voire, pourquoi pas, une réponse) depuis mars. Se manifestera-t-elle avant son départ que d’aucuns disent imminent ? De son côté, M. Thierry Mandon, nouveau secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s’intéressera-t-il au dossier ?

Il nous semble toujours aussi aberrant que la BIU Santé soit, depuis 2011, privée de statuts. Qu'attend-on, au juste? Et il nous paraît bien désolant que le principal établissement documentaire de France pour la santé soit sacrifié dans un coin sombre, sans qu'aucune réflexion préalable n'ait eu lieu sur le bien-fondé de ses missions.

Liens vers les questions parlementaires publiées sur les sites des deux assemblées: 

M. Nicolas Dupont-Aignan (député, Essonne): http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-81394QE.htm

M. Joaquim Pueyo (député, Orne) : http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-85447QE.htm 

M. Sylvain Berrios (député, Val-de-Marne) : http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-84223QE.htm

M. Jean Desessart (sénateur, Paris) : http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150817583.html

Mme Claire-Lise Campion (sénatrice, Essonne) : http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150616971.html

M. Jean Claude Lenoir (sénateur, Orne) : http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150717547.html

Mme Isabelle Debré (sénatrice, Hauts-de-Seine) : http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150616959.html

M. Roger Karoutchi (sénateur, Hauts-de-Seine) : http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150616870.html

M. Hervé Marseille (sénateur, Hauts-de-Seine), question écrite à Mme la Ministre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire